Accueil > L'Echo des Arènes > Pauvre France !

Pauvre France !

mercredi, janvier 8, 2014 Laisser un commentaire Go to comments

L’affaire Dieudonné tourne à la loufoquerie et risque encore de croitre et d’embellir. Voiçi un ministre de l’intérieur qui se lance à corps perdu dans une expérience juridique risquée en demandant à ses préfets de faire interdire un spectacle  qui eisquerait de porter atteinte à l’ ordre public . On sait depuis longtemps que l’ordre public est une notion bien incertaine pour s’opposer à la liberté d’expression qui est un principe constitutionnel fondamental  . Comme l’atteinte aux bonnes moeurs cela flaire son passé et on verrait mal aujourd’hui une circulaire préfectorale interdisant les Femen sous prétexte qu’elles se mettent à poil dans les églises! On ne sait pas qui a décidéque le bras d’honneur était un salut nazi et que la « quenelle » etait antisémite , mais avec une telle publicité quotidienne le chansonnier remplit ses salles de spectacle  et multiplie ses fans. On lui donne un tambour de ville avec lequel il fait un bruit si assourdissant que ses adversaires ne s’entendent plus. Nous sommes pourtant dans un Etat de droit. La liberté d’expression est un droit constitutionnel  qui trouve sa limite dans la loi pénale morsqu’elle incrimine des délits comme l’antisémitisme ou l’appel à la haine raciale . Mais comme pour tout délit la poursuite appartient aux procureurs qui reçoivent des instructions de la garde des sceaux  et qui saisissent les tribunaux seuls juges  pour dire si les éléments du délit sont constitués et seuls compétents pour prononçer une peine, aggravée en cas de récidive , conformément à la loi . Or des époques exceptionnelles on a jamais vu le ministre de l’intérieur , c’est à dire le ministre de la police , s’ériger en arbitre des libertés !Le Sapeur Camembert disait avec sagesse que lorsque la borne est franchie il n’y a plus de borne !. Monsieur Valls devrait  y prendre garde . Car dans l’affaire Dieudonné tout va se passer à front renversé.On peut etre sur qu’il va demander la protection de la Justice et que de tribunaux en cours d’appel , de cour de cassation ou de conseil d’état tout cela va finir au Conseil Constitutionnel et à la Cour des droits de l’homme dans un méli mélo  juridico-médiatique où personne ne retrouvera ni ses chats ni ses chiens. D’ailleurs on peut parier qu’avant la fin du feuilleton on aura oublié Manuel Valls et seuls , quelque juristes besogneux noirciront encore du papier sur les cent façons de fouler aux pieds les grands principes républicains. Dieudonné sera passé à autre chose ; on ne fera plus de quenelles dans les lyçée ou dans les quartiers , mais ce sera devenu un geste habituel chez les bobos ..Pendant qu’on joue cette malheureuse pièce on ne parle plus des réformes promises , du nouveau cap du chef de l’Etat , de l’expédition en Centre Afrique qui ne résoud rien dans un pays livré au pillage , au meurtre et au cahos. On fait la politique qu’on peut. La Garde des Sceaux reste muette façe aux incursions du ministre de la police dans le domaine judiçiaire. Monsieur Valls  fronce l’oeil et joue du menton en haussant le col . Pauvre France .  xavier de roux 

Publicités
Catégories :L'Echo des Arènes
  1. mercredi, janvier 8, 2014 à 23 h 14 min

    Pauvre France , Monsieur de Roux vous avez bien raison.

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :