Accueil > L'Echo des Arènes > Floralia : le dernier salon où l’on cause

Floralia : le dernier salon où l’on cause

Bien loin du tumulte lié à l’instauration des rues piétonnes, le salon du livre angérien, couplé à Floralia, a comblé un public de connaisseurs. Outre la présence de Laurent Mauvignier, récompensé par le prix Aliénor d’Aquitaine, les séances de dédicace ont connu une belle affluence. Quant aux conférences, elles ont été appréciées.
Le jour de la fête du travail, quatre auteurs et non des moindres (Jean-François Kahn, Philippe Bertrand, Xavier De Roux et Patrick Banon) n’ont pas chômé sur le thème : “Une autre société est elle possible ?”. Particulièrement en verve, les quatre intervenants ont apporté de l’eau au moulin d’un public de passionnés. La salle d’audience du Tribunal d’Instance était en effet trop petite pour accueillir un tel aréopage. «Une autre société est nécessaire, a affirmé d’emblée Jean-François Kahn, éditorialiste de l’hebdomadaire Marianne, appelant à la rescousse Kant, Victor Hugo ou encore le Général de Gaulle. Les peuples font l’Histoire et non pas le contraire.» Le journaliste a fait rire l’assemblée en analysant la crise actuelle chez les Héllènes : «La Grèce, c’est une Corse sans les Français pour payer !» Stigmatisant l’avidité de l’homme, Xavier de Roux a quant à lui fait un rêve : «Celui de revenir à l’humanisme des Lumières». Le maire de Chaniers a également noté que «la vision asiatique de l’économie, que l’on ne comprend pas,  s’imposait à nous». Ce que corroborait Jean-François Kahn : «Quel est le pays qui fascine le plus les hommes de droite ? La Chine communiste !» Nous n’en sommes plus à un paradoxe prêt… La burqa a également été évoquée par nos intellectuels. Pour le juriste de Roux, le problème aurait du être rapidement réglé : «En une phrase. Une loi indiquant “Il est interdit de se voiler la face” et le tour était joué». Jean-François Kahn partagera cet avis et déplorera cette Burqa, «prison que porte la femme». Le public qui attendait une réponse à «Une autre société est elle possible ?» en est ressorti libre, nous étions dans un tribunal, et plus intelligent que quelques heures plus tôt.

Philippe Brégowy

Paru dans L’Echo des Arènes n°152 – juin 2010


De gauche à droite, Jean-François Kahn, Philippe Bertrand  et Xavier de Roux lors du débat “Une autre société est elle possible ?”. (Photo Philippe Brégowy)

Advertisements
Catégories :L'Echo des Arènes
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :