Accueil > Actualite, L'Echo des Arènes > Royal et la racaille

Royal et la racaille

mercredi, janvier 31, 2007 Laisser un commentaire Go to comments

Madame Royal n’y va pas par quatre chemins, ses adversaires de l’UMP seraient de la « racaille », comme elle l’a dit à Toulon. Pourquoi cette colère subite ? Parce que l’incontrôlable Internet a fait circuler une information sur l’état de son patrimoine et sur la société civile immobilière qu’elle a créée avec François Hollande et les parents de ce dernier. « L’Echo des Arènes », bien entendu, a reçu l’information. Il a examiné les statuts de la société et son patrimoine immobilier, mais comme « l’Echo » n’est pas un journal spécialisé dans les évaluations de patrimoine, il n’en a pas parlé. Chacun, après tout, fait ses affaires comme il l’entend. Le vacarme provoqué par les réactions de la candidate est donc tout à fait disproportionné. Deux hauts fonctionnaires, qui de plus sont élus, ont évidemment un patrimoine. Ce n’est pas un scoop. Mais ce qui agace, c’est, on s’en souvient, la réaction de François Hollande à Michèle Alliot-Marie : « je n’aime pas les riches ». Hollande n’aime pas les riches à la télévision, mais il paie l’impôt sur la fortune. Ca fait, comme aurait dit Boukharine, un peu parvenu du prolétariat ; C’est là où le décalage entre l’image et la réalité se creuse, et lorsque l’image et le symbole ont fondé une candidature, il n’est jamais très bon qu’ils disparaissent comme sur la pellicule d’une photo déjà ancienne. C’est ce qui guette Madame Royal. L’Epreuve du temps est courte.

Advertisements
Catégories :Actualite, L'Echo des Arènes
  1. mercredi, février 7, 2007 à 16 h 14 min

    A gauche toute. La voie centriste semble abandonnée. Encore que rien ne lui interdise de faire un autre changement de cap. Hier c’était vers la gauche que la timonière socialiste avait mis la barre.

    Il devient évident qu’elle navigue à vue. Le récif Bové récemment surgi l’oblige à durcir son discours de peur de se faire cannibaliser sur sa gauche. L’écueil Bayrou lui a fait perdre des voix sur la frange social démocrate de son électorat. Son fonds de commerce se rétrécit : alors en avant la démagogie.

    Le couplet sur le « capitalisme fou » résonne drôlement quand il émane des nantis de la fonction publique. Il sonne vrai chez Arlette Laguiller mais fait franchement rigoler quand il est prononcé devant les plus éminents représentants de la gauche caviar.

    A hésiter, à louvoyer, à tenter de racoler un jour les déçus du centre, le lendemain ceux de l’extrême gauche, Mme Royal en vient à oublier qu’elle représente une caste de privilégiés. Ceux qui profitent des avantages acquis, de la garantie de l’emploi, des 35 heures du cumul des mandats…

    Elle peut prétendre tendre la main aux exclus, aux plus démunis mais c’est aux nantis qu’elle s’adresse. Le Pen a raison de remarquer que lorsqu’on a le choix entre l’original et une imitation, on porte sa voix sur l’authentique et non sur sa copie.

    Pour les démunis Mme Royal ne sera jamais qu’une racoleuse qui drague sur un trottoir déjà bien occupé… On est bien loin de la madone virginale d’il y a quelques mois. Faut croire qu’elle est toute déboussolée !

  2. jeudi, février 8, 2007 à 18 h 16 min

    Candide à de la plume et de l’esprit Cependant la route est encore longue et sera drolement pavèe.urqoi Po ParParceurquoi madame Royale diras t-elle moins de betise en FèParce qu’il n’y a que vingt huit jours.?

  3. vendredi, février 9, 2007 à 13 h 45 min

    comme dit … la route est longue et comme le disait BARBIER à la suite de la prestation télévisée de Nicolas SARKOZY, on peut considérer qu’une erreur, qu’un oubli, qu’un « je ne sais pas » peut aussi rendre un candidat sympathique … et si nous avons à faire à un noyau dur chez les électeurs de Nicolas SARKOZY… une partie reste versatile …
    convaincre reste le plus important aujourd’hui. Et pour convaincre, la vérité ne suffit pas toujours …

  4. dimanche, février 25, 2007 à 22 h 38 min

    A propos de « racailles » je vous informe d’un nouveau scandale dans lequel les Mitterrandiens sont mouillés jusqu’au cou, et qui pourrait bien sortir avant le premier tour de la présidentielle.

    L’affaire est disponible sur :

    http://euroclippers.typepad.fr/mon_weblog/lections/index.html

    Bonne lecture et bonne découverte

    Jean-Charles DUBOC

  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :