Accueil > Relations Internationales > Une France futile

Une France futile

samedi, décembre 2, 2006 Laisser un commentaire Go to comments

La France est un pays futile. C’est sans doute une des raisons de l’aimer. Voilà qu’elle vient de se toquer d’une dame qui la gronde et qui lui parle de la vie quotidienne comme en aurait parlé ma grand-mère. On voit des hommes d’influence, éberlués, retomber en enfance sous le charme subit du sourire d’acier de cette dame de fer entourée de ses mignons. Montebourg fait virevolter sa brune chevelure autant que ses idées, et le Parti socialiste, d’ordinaire si donneur de leçon, écoute médusé la dame égrener ses thèmes préférés de travail, famille et patrie.

Madame Royal, de ce pas, souhaite au plus vite s’installer dans les palais de la République. Elle veut redresser la France comme si cette dernière méritait une maison de redressement ; mais derrière le langage se dissimule mal l’inanité de la pensée. Et tandis que la France se dote de cette fée domestique, le monde continue de changer au rythme des grandes puissances émergentes, des zones de crises et d’affrontement, des religions incandescentes et de la frustration des peuples.

A nos portes, la situation du Moyen-Orient devrait nous mobiliser davantage et nous devrions saluer l’initiative prise par les présidents Chirac, Zapatero et Prodi de mobiliser la France, l’Espagne et l’Italie, trois puissances méditerranéennes dans le règlement d’une guerre commencée il y a 60 ans entre Israéliens et Palestiniens, et qui empoisonne le monde tant elle prend des allures de guerre de religion, jetant l’un contre l’autre des peuples fanatisés.

La querelle des lieux saints a fini de réveiller l’Islam, et au sein de l’Islam, le peuple des martyrs incarné par le chiisme iranien semble être en train de l’emporter.

L’engagement massif des Etats-Unis au côté d’Israël a fait monter d’un cran la tension, et dé-sormais l’Iran chiite contrôle les deux tiers de l’Irak et le Hezbollah libanais…

Ce n’est pas exactement ce que nous souhaitions. C’est le processus infernal qu’il faut arrêter avant qu’il ne soit trop tard. La France futile a parfois de mâles accents. La force d’interposition déployée sans délai au Liban a refroidi la crise tandis que l’Amérique se dotait d’une nouvelle majorité moins belliqueuse.

Il convient donc, la voie étant bientôt dégagée, de reprendre partout le dialogue sur tous les sujets qui fâchent et ils sont nombreux, mais on peut aussi les traiter sans hystérie.

Nous savons bien que la stabilité dans cette partie du monde dépend beaucoup de l’action de l’Iran qui a trois grandes cartes en main, l’Irak, le Kurdistan en voie de constitution, et le Liban en voie de désagrégation.

Le chemin de notre diplomatie est donc tracé puisque nous n’avons pas les moyens de clore le dossier nucléaire iranien dont on ignore d’ailleurs les contours exacts.

Prendre la main avec l’Espagne et l’Italie et bien sûr l’Allemagne est un geste majeur ; mais cela nous éloigne considérablement des préoccupations quotidiennes qui seraient celles des Français, alors que tout est lié puisque désormais notre destin se fait chaque jour en dehors de nos frontières avec une facilité que l’on ne soupçonne pas toujours !

En cela madame Royal est apaisante ; elle incarne avec succès le quotidien domestique, c’est une sorte de Jeanne d’Arc d’intérieur, tout à fait la femme de Peguy qui disait : «Femmes qui avez rangé la couronne et le suaire, femmes je vous le dis, vous rangeriez Dieu même s’il venait à passer devant notre maison».

Et bientôt notre intérieur sera en ordre ; quant au monde, qu’il se débrouille sans nous.

Xavier de Roux

Publicités
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :