Accueil > Actualite > Quand on se prend les pieds dans le voile !

Quand on se prend les pieds dans le voile !

dimanche, février 1, 2004 Laisser un commentaire Go to comments

L’affaire du voile, comme on dit, est une affaire tout à fait française qui laisse éberlués nos voisins anglais, stupéfaits les Américains pour lesquels la liberté religieuse est un dogme, furieux les pays arabes et musulmans, irrité le clergé français, comme d’ailleurs le grand rabbin. On a commencé par combattre les Imams et l’on termine avec les évêques sur le dos !

C’est que la laïcité à la française, dans le modèle très saintongeais du petit père Combes est à peu près unique, inimitable, intransformable, mais inégalable. On a rendu à César ce qui est à César, et les âmes à Dieu. C’est bien.

Mais pour la première fois depuis des siècles on découvre avec stupeur que la deuxième religion de France, qui compte plus de 4 millions de fidèles, n’a plus rien à voir avec le christianisme, pour lequel on s’était égorgé pendant des siècles, puisqu’il s’agit de la religion musulmane, que l’on appelle parfois islamique.
Certes pour écrire le Coran, Mahomet a trempé abondamment sa plume dans la Bible, mais depuis les docteurs de l’Islam s’en sont donné à cœur joie pour faire du Coran un vrai code civil à portée universelle, et c’est justement là où le bât blesse. Si la liberté religieuse figure bien dans notre constitution, la loi est la loi, et la loi est laïque.
Or l’Islam impose des comportements qui contrarient – un peu – nos préceptes républicains. Nous n’admettons pas encore la polygamie, et nous pensons à tort ou à raison que les femmes sont égales aux hommes, et doivent bénéficier des mêmes droits civils.

Or s’affubler d’un foulard et refuser d’aller aux cours de gymnastique ou de sciences naturelles parce que cela serait contraire à la pudeur féminine qu’enseigne l’Islam, a considérablement irrité nombre d’enseignants.
Certes le foulard n’est pas imposé par le Coran, il résulte simplement des règles générales de pudeur qu’enseignent majoritairement les docteurs de l’Islam, mais obligatoire ou pas on en trouve sur la tête de certaines demoiselles dont les parents font de la résistance juridique puisque le Conseil d’Etat saisi a consacré le principe de la liberté religieuse, retenant la simple notion de « trouble à l’ordre public » pour contrecarrer l’ostensibilité de signe religieux !

Foi de proviseur, pour rétablir l’ordre dans les lycées, il fallait légiférer. On créa donc la commission Stasi, puis la mission Debré, et le Président de la République, dans sa sagesse trancha : « Tout signe religieux ostensible est interdit à l’école ». C’est bref, et la commission des lois n’a qu’à écrire la même chose ! Oui mais, s’il existe des docteurs de l’Islam, il existe aussi des docteurs en droit ! Et c’est donc reparti pour un tour ; qu’est-ce qu’un signe religieux ? un foulard est-il un signe religieux, et si mademoiselle répond qu’elle le porte parce que c’est la mode ? et si ça devenait une vraie mode ? et la kippa juive ? et la croix assyrienne, et les cheveux des sikhs indiens ? Même le ministre de l’Education Nationale s’en est mêlé en s’interrogeant sur la barbe islamique, ce qui lui valut cette réplique de Balladur : « Je croyais qu’en se rasant le matin on regardait dans la glace son avenir politique… mais pas encore sa religion ! »

Pour couronner le tout, beaucoup d’enseignants font valoir aujourd’hui qu’on pourrait très bien s’en tirer sans loi. Mais alors, nous ne serions plus ce rassemblement de tribus qui n’aiment rien tant que discourir sur le sexe des anges, depuis que les druides ont quitté les clairières. Au gui l’an neuf, comme dirait l’autre.

Publicités
Catégories :Actualite
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :