Accueil > Actualite > Alter-mondialisme !

Alter-mondialisme !

lundi, décembre 1, 2003 Laisser un commentaire Go to comments

Lorsque je suis né, en 1940, nous étions je crois sur cette planète, un peu moins de 2 milliards et demi d’humains, et au train où allait le massacre, nous risquions très vite d’être moins nombreux encore !
Mais aujourd’hui, nous sommes sur la même planète, 7 milliards qu’il faut nourrir, habiller, loger et soigner. Et c’est de plus en plus difficile. Les vieux pays d’Europe qui ont apporté beaucoup à la communauté humaine en terme de civilisations, vieillissent plus ou moins tranquillement à l’ombre de leurs lauriers, tandis que cent peuples des pays que l’on dit émergents cherchent chaque jour le moyen de satisfaire leurs besoins et souvent leurs désirs. Certains impressionnent, c’est le cas de la Chine qui crée la moitié des hauts diplômés de la planète et fabrique à peu près tout ce que l’on peut imaginer. D’autres ont plus de soucis, moins d’imagination, moins de force créatrice, et l’on se demande comment la planète va pouvoir faire face, et va pouvoir suffire à tout ce beau monde qui circule de plus en plus vite et s’abrite dans des mégapoles, sorte de fourmilière géante, qui entraînent des pollutions épouvantables et de terribles inconforts !

Il y a donc les réalistes qui regardent comment les hommes s’organisent, ce qui les fait courir, s’aimer, se détester, se battre, consommer, construire, échanger, détruire… et qui essayent d’améliorer le système, mécaniciens des âmes désertes, ou prêcheurs jusqu’au fond des déserts, et ceux, les autres, les alter-mondialistes, nos chers utopistes, les rois du Concours Lépine pour l’organisation des sociétés humaines, qui ont tous leur potion magique, leurs systèmes brevetés, pour qu’on monte au paradis sur terre, dans le meilleur des mondes. On a souvent donné ! L’idée de casser le marché injuste, où chaque joueur en prenant sa dîme, ajoute l’injustice à l’inégalité, est vieille comme l’histoire de la pensée occidentale, de Gracchus Babeuf à Karl Marx.

Il s’agit de remplacer l’offre et la demande où se logent toutes les inégalités, par le contrôle bureaucratique des flux.
Sur ce thème, on peut tout décliner, mais on a déjà donné ! Enfin pas nous vraiment, mais la moitié de la planète, qui a été plongée pendant une grande partie du XXème siècle dans l’esclavage et la misère, au nom de l’égalité ! Il est donc un peu surprenant de voir toute la classe politique ravie se pencher sur la dernière mode, qui poserait les bonnes questions, mais donnerait de mauvaises réponses ! Si la bonne question est celle de savoir ce que nous faisons sur cette planète qui se refroidira quand le soleil à bout de souffle se sera éteint dans quatre ou cinq milliards d’années, avant de finir en naine blanche ! Alors évidemment tout le monde se la pose ! Mais si la réponse consiste à dire, en conséquence, que tout est égal et tout insignifiant, c’est un peu court pour les vivants !
On peut danser, chanter, organiser des fêtes champêtres et des raves-parties, clamer ses différences où ses préférences sexuelles, battre le tambour, et se peinturlurer, craindre le nucléaire, ou que le ciel nous tombe sur la tête, haïr les riches et les puissants, retourner au labourage et au pâturage qui sont des tâches nobles, essayer de taxer le fric qui se promène désormais à la vitesse de la lumière et manifester pour la liberté contre l’injustice, cela ne règle certainement pas l’approvisionnement en eau qui se fait rare, la nourriture qui se fait chiche pour une grande partie des humains, et l’énergie qui part en fumée ! Il reste donc aux laborieux le soin de tenter d’organiser le moins mal possible ces petits soucis d’aujourd’hui et de demain ! Ils ne sont pas alter-mondialistes ; ils ont les mains dans le cambouis ; ils sont universellement détestés ; on les appelle les « politiques » !

Publicités
Catégories :Actualite
  1. Aucun commentaire pour l’instant.
  1. No trackbacks yet.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :